Quels sont les 4 piliers pour établir leadership efficace ?
Leadership, Pilier,

Quels sont les 4 piliers pour établir leadership efficace ?

par louisbelleau | décembre 1, 2023 | Leadership

Lors des séances de coaching et de mentorat, j’ai souvent des questions concernant le leadership. C’est la raison pour laquelle je reviens régulièrement à mes mentorés en parlant des quatre piliers du leadership. On me demande :

  • « Qu’est-ce qui est essentiel et qui permet d’avoir un leadership efficace ? »
  • « Quels sont les éléments d’une bonne fondation de leadership ? »

Pour parvenir à maitriser votre niveau de leadership dans votre organisation, vous devez bâtir et maitriser quatre piliers. Sommairement, vous avez besoin de chacun de ces éléments pour vous permettre d’avoir l’influence et l’étoffe d’un leader confirmé. À défaut d’en omettre un d’entre eux, tôt ou tard vous perdrez votre crédibilité.

Modèle des 4C du leadership

Les 4C du leadership

Les 4C du leadership, modèle, reconnaissance, caractère, conscience, courage, communication, influence

Pour qu’on vous reconnaisse un leadership, vous devez avoir du caractère, de la conscience, du courage et avoir de bonne capacité de communication. C’est le modèle des 4C. Le caractère, c’est l’infrastructure du leadership. La conscience est le reflet de l’intérieur. Le courage représente la capacité d’initiative. Enfin, la communication vous permet d’exercer votre influence. Pour exercer un bon leadership, les quatre sont nécessaires.

Quelles sont les bases incontournables d’un leadership fort ?

  • Le caractère: Le caractère est ce quelque chose qui fait de vous une personne de confiance et que nous pouvons suivre. C’est ce que vous avez réalisé par le passé et qui est gravé comme une empreinte sur la pierre. C’est ce que vous avez qui ne peut vous quittez. C’est permanent ,un peu à l’image de votre colonne vertébrale. « La confiance s’édifie une brique à la fois » dit John Maxwell (Leadership 360).
  • Il s’agit de l’image de vous-même que vous avez bâtie couche par couche au fil du temps. Ce n’est pas une chose unique, mais une multitude d’expériences qui vous caractérisent et qui font de vous une personne digne de respect et estimée. Pour avoir un pouvoir d’influence, vous devez avoir développé une certaine force intérieure.
  • La conscience ou la sagesse : La démonstration de la conscience, une sensibilité empathique, provient tout droit de l’intelligence émotionnelle, denrée rare aujourd’hui. Le monde moderne du travail n’est plus la structure rigide et militarisée des dernières décennies dans laquelle la hiérarchie et les chaines de commandes s’imposaient. .

La conscience en premier pour connecter avec son équipe

Conscience, équipe

Conscience, équipe, connecter, autrui, attention, leader, connaître soi-même, comportement , concentration

Ce type de gestion qui a caractérisé le 20ième siècle en parachutant des ordres pour la seule raison d’être le boss est révolu. Nous devons être de plus en plus conscients de nous-mêmes et attentifs à autrui pour connecter avec les autres. Le leader d’aujourd’hui doit apprendre à se connaitre soi-même pour pouvoir bien connecter avec les membres de son équipe. Il doit être sensible à ses équipiers. La plupart des gens ne comprennent pas pourquoi ils se comportent comme ils se comportent. Pourquoi, ils réagissent comme ils réagissent. Pourquoi ils croient à ce qu’ils croient.

En tant que leader vous y gagneriez à savoir pourquoi certaines personnes se soucient de certains problèmes. Pourquoi certains de vos actes deviennent agressants pour certains individus. Pourquoi des membres de votre équipe sont plus confortables dans certains environnements mais pas dans d’autres. Vous êtes-vous demandés pourquoi des employés se sentent frustrés, en colère, anxieux, nerveux ou stressés dans certaines situations contrairement à d’autres?

Vos équipiers ont-ils de la difficulté à rester concentré sur leur travail ? Vous arrive-t-il de constater que certaines personnes ont de la difficulté à garder une bonne maitrise de soi, à rester disciplinées et même à demeurer cohérentes avec les choses que vous avez dites et/ou demandées?

Ça prend du caractère pour réaliser un vrai examen de conscience

Si vous prenez quelques instants pour faire un examen de conscience, vous constaterez que vous ne comprenez pas certaines personnes qui vous entourent.

Tous, nous nous efforçons de connecter les personnes de notre entourage avant même de nous connecter d’abord à nous-mêmes. En nous donnant accès nous-même, nous déverrouillons notre capacité à nous connecter avec empathie aux autres. C’est uniquement avec cet état d’esprit que nous pouvons influencer positivement leur volonté de changer. Comme le disait Napoléon Hill « vous êtes comme un aimant humain, vous attirez constamment vers vous les gens qui s’harmonisent avec vous ».

Le courage est la plus importante des vertus

  • Le courage: Comme le disait Aristote, 300 ans av. J.C., le courage est la première et la plus importante de toutes les vertus puisqu’il rend les autres possibles. Le courage, c’est la volonté, la force qui donne confiance de sortir de notre sphère de sécurité, de s’éloigner de notre refuge, de mener de front le projet ou l’entreprise hors des sentiers battus, du statu quo satisfaisant la moyenne.
  • Cette vertu ne nous est pas accordée gratuitement comme un cadeau de la nature ou de la génétique. Le courage s’apprend et se construit. D’ailleurs Ron Ball, conférencier et expert reconnu en redressement d’entreprise, mentionne dans son livre Habiletés de leadership dynamique : « un leader a besoin de force et de courage. Un leader besoin de détermination pour croire en ses rêves, même lorsqu’il fait face aux doutes et l’incrédulité des autres».
  • La communication: La communication est cette faculté de connecter et de mettre les autres en action. C’est votre habileté à toucher émotionnellement les membres de votre groupe pour les mettre en mouvement. C’est directement votre habileté d’influencer, d’inspirer de l’espoir, de motiver et de construire le mouvement, l’appel à l’action dans vos équipes. Par la communication, vous ralliez les gens autour d’une cause noble et amener à mobilisation des troupes par l’action.
  • C’est ni plus ni moins votre capacité à tirer la grandeur des autres pour qu’ils accèdent eux-mêmes à leur plein potentiel. « La différence entre deux équipes également douées provient de leur leadership. C’est le leadership d’une équipe qui détermine sa réussite ou son échec. » –J. C. Maxwell dans Les 17 lois infaillibles du travail en équipe.

Quels sont les pièges d’une mauvaise base de leadership?

Piège, attention, leadership

Piège, attention, leadership, subtil, intention, erreur, manque, pilier, influence, confiance, brisé, sécurité

Maintenant, voici ce qui est délicat et subtil dans le leadership. Oui, il existe des pièges qui font naitre du mauvais leadership. Mais, je ne crois pas qu’il s’agisse de mauvaises intentions mais plutôt d’erreur dans les fondations.

Le manque d’un seul pilier cause l’effondrement de l’influence du leader. C’est un bris de confiance souvent irréparable.  Imaginez-vous rouler avec une automobile qui n’a que 3 roues ? Vous sentiriez vous en sécurité ?

Supposons que vous n’ayez que trois premiers piliers (caractère, sagesse et courage) sans avoir de bonnes aptitudes de communication. Votre incapacité à connecter avec les équipiers vous ferait perdre votre influence. Il vous serait impossible d’inspirer et d’orienter le groupe positivement pour faire une différence.

Si vous aviez beaucoup de sagesse, cette sensibilité pleine d’empathie, si vous étiez rempli de courage et si vous aviez une capacité de connecter sans être cette personne possédant des expériences qui font de vous un être respectable et de confiance (ayant du caractère), vous ne seriez pas digne d’être suivi. Oui, vous auriez certainement une reconnaissance dans un autre domaine mais pas dans celui de l’influence.

Ça prend du caractère et de la sagesse pour inspirer

Vous pourriez avoir du caractère, être courageux et être un connecteur hors pair. Mais pour inspirer et influencer les gens, ça prend aussi de la sagesse (i.e. un quotient émotionnel suffisamment développé). Sinon, vous pourriez bien vous transformer en tyran ou en mégalomane. Je suis convaincu que certains lecteurs ont travaillé ou côtoyé ce type de personne. Vous savez ce type de personnes étant dans une position de leadership, pleine de charisme, qui dégage du courage, qui avait le verbe facile pour attirer et communiquer avec les autres mais qui manquait de confiance en soi. Le chaos s’ensuit souvent.

Si vous aviez du caractère, si vous aviez acquis de la sensibilité émotionnelle (sagesse) et si vous aviez cette capacité de connecter et d’influencer (de communiquer) vos équipiers, mais que vous vous effondriez devant les défis par manque de courage, vous ne pourriez pas exercer de leadership sur vos gens. Si vous manquiez de courage dès que les difficultés ou qu’une crise faisait rage, votre leadership serait de courte durée. Qui veut d’un chef qui se recroqueville devant les problèmes? L’organisation tout entière en souffrirait. Dans ces cas, généralement, le soi-disant chef est remercié ou limogé.

Un leader efficace possède les 4 attributs essentiels  ?

Vous comprenez que pour être un leader efficace, vous devez posséder les quatre attributs en même temps. Cela fait de vous un leader conséquent en qui les partenaires, les employées, les associés auront confiance et sur lequel ils pourront compter autant dans les périodes d’activité normale que durant les temps de crise.

Ces quatre piliers sont essentiels pour diriger et influencer positivement les autres dans tout groupe social. Construire, renforcer et fortifier ces attributs sont le seul moyen d’accroitre vos capacités de leadership et d’atteindre ce que vous voulez pour vous et pour votre organisation en aidant les autres à obtenir ce qu’ils veulent.

Vous engagez dans le développement de ces attributs est le meilleur investissement pour vous construire un héritage pour vous et surtout pour ceux qui vous suivent.

Prenez un temps d’arrêt maintenant. De ces quatre piliers ou les 4 C du leadership, le caractère, la conscience, le courage et la communication sur lequel (lesquels) devriez-vous vous concentrer pour l’atteinte de vos objectifs et élever la croyance et l’enthousiasme de vos équipiers vers le succès que vous visez ?

Je souhaite que vous ayez le caractère, la conscience, le courage de me communiquer ce que vous avez identifié et que vous avez besoin de renforcir et de fortifier le plus.

Au plaisir de vous lire en privé !